François de Lorraine

Portrait de François de Lorraine et de Marie-Thérèse de Habsbourg, Ecole autrichienne, vers 1750 © Musée du Château de Lunéville
Portrait de François de Lorraine et de Marie-Thérèse de Habsbourg, Ecole autrichienne, vers 1750 © Musée du Château de Lunéville

 

François de Lorraine a un destin particulier. Alors qu’il est appelé à régner à la tête de la Lorraine à la place de son frère mort trop tôt, il va préférer devenir empereur d’Autriche. 

François voit le jour à Lunéville le 8 décembre 1708. Il est le fils de Léopold, duc de Lorraine et d’Elisabeth-Charlotte d’Orléans. Son enfance se déroule paisiblement dans le château. Mais cette tranquillité est bouleversée en 1723, quand son frère aîné Léopold-Clément - héritier du trône de Lorraine - meurt. Cette tragédie propulse François sur le devant de la scène, étant le seul enfant du couple à pouvoir régner. Son père, Léopold, l’envoie poursuivre son éducation à la cour de Vienne, auprès de l’empereur Charles VI et de sa fille Marie-Thérèse, sa future femme.

Lors de ce séjour, François va s’adapter complètement à sa nouvelle vie, oubliant peu à peu ses racines. De ce fait, quand son père décède en 1729, il devient duc de Lorraine mais « à distance ». Il va mettre plusieurs mois à revenir dans ses Etats lorrains. Une fois sur place, il règle les affaires importantes et regagne l’Autriche dès 1731, laissant sa mère Elisabeth-Charlotte seule à la tête de la Lorraine. Les Lorrains vont beaucoup en vouloir à leur duc, qui semble privilégier son futur mariage avec l’héritière du titre impérial. Ils vivent cette décision comme un abandon.

En 1736, sur fond de guerre européenne, il est décidé que la Lorraine, confiée provisoirement à Stanislas Leszczynski, reviendra à la France. François reçoit en contrepartie le grand-duché de Toscane. C’est ainsi que son destin lorrain s’achève pour laisser place à son destin d’empereur d’Autriche. En 1745, après la mort de Charles VI, père de sa femme, François est élu empereur. Même si c’est Marie-Thérèse, sa femme, qui est aux commandes de l’Etat, il l'aide au mieux dans sa tâche.

François de Lorraine est un homme éclairé, « un princes des Lumières », curieux des évolutions de son temps (sciences, zoologie, musique…).

De son union avec Marie-Thérèse vont naître 16 enfants, dont la future reine de France : Marie-Antoinette. François décède en 1765, auprès de ses enfants et de sa femme, mais oublié des Lorrains qui ne le considèrent plus comme leur souverain.