Vous êtes ici :   Château des Lumières de Lunéville  >    Les expositions  >  Le palais révélé : Lunéville et Germain Boffrand (1667-1754)

Le palais révélé : Lunéville et Germain Boffrand (1667-1754)

Une exposition du Musée du Château des Lumières

Claude Jacquart, Le Mariage du prince de Lixheim dans la cour du château de Lunéville le 19 août 1721, musée du château des Lumières – Lunéville ©musée du château des Lumières – Lunéville

L’année 2017 est marquée par la célébration des 350 ans de la naissance de l’architecte Germain Boffrand (1667-1754), l’un des créateurs les plus originaux de l’art classique. Pour fêter cet anniversaire au château de Lunéville, le plus important chantier de sa carrière, l’exposition investit les espaces restaurés autour de la chapelle. Le parcours offre aux visiteurs, en même temps que la découverte des lieux, le rappel de leur histoire. Des éléments de scénographie intégrés à l’architecture complètent le sentiment d’immersion, renforcé par la présence d’œuvres au fort pouvoir d’évocation.

L’image numérique continue d’explorer la mémoire du site pour proposer au grand public le résultat des recherches les plus récentes sur l’histoire du bâtiment et de ses intérieurs. L’exposition se conclut ainsi de façon spectaculaire sur la restitution de la chambre privée voulue par le duc François III, la « chambre verte », où la technologie complète les décors subsistants pour rendre à cette retraite charmante son atmosphère d’origine. Entre raffinement exotique et proximité avec les jardins, elle matérialise les leçons d’un architecte passé maître dans l’art de l’aménagement intérieur.


Du 30 juin 2017 au 15 juin 2018
Espaces restaurés

10h-12h / 14h-18h
Tous les jours sauf le mardi
Entrée château (3€) ou carte Château.

Pour poursuivre la visite...

Un sténopé géant sur la terrasse du château .

 

Un sténopé se présente sous la forme d’une boîte dont l’une des faces est percée d’un  minuscule  trou  qui  laisse  entrer  la  lumière.  Sur  la  surface  opposée  vient  se former  l’image  inversée  de  la  réalité  extérieure,  que  l’on  peut  capturer  sur  un support photosensible (tel que du papier photographique). L’installation permettra au public de jeter un regard nouveau sur l’édifice et son architecture. L’objet n’est pas  sans  liens  avec  les  Lumières  et  Lunéville :  il  plonge  ses  racines  dans  les réflexions de la Renaissance sur la construction d’une perspective géométrique. Au cœur  de  la  création  architecturale  et  paysagère  de  l’âge  classique,  l’idée  de perspective  a  été  elle-même  magnifiée  à  Lunéville  par  Boffrand  pour  toucher  au monumental .  

Recherche

Visites guidées

- Septembre/Octobre/Novembre 2017 : 

Lundi et jeudi, départs à 16h
Mercredi, vendredi et dimanche, départs à 14h15

Samedi, départs à 10h30 et 16h.

Tarifs :

4,50€ / personne
2,50€ / personne pour un groupe de plus de 10 personnes.

Inscriptions en salle des gardes (accueil) ou entrée de l'exposition.
En savoir plus