Emmanuel Héré

Emmanuel Héré est un architecte lorrain né à Nancy. Il sera sous Stanislas, l’architecte en chef chargé de réaliser entre autre les « Folies » du duc de Lorraine.

Dès son apprentissage, Emmanuel Héré est lié au chantier du château de Lunéville, où il côtoie Germain Boffrand et reçoit ses leçons.

En 1738, il devient 1er architecte du duc Stanislas.

Homme habile, il met en œuvre les désirs de l’ancien roi de Pologne, notamment dans l’embellissement des jardins et bosquets du château. Il achève aussi la construction de l’église Saint-Jacques à Lunéville.

A Nancy, il est chargé par Stanislas d’autres travaux spectaculaires comme la place d’Alliance, ou encore l’église Notre-Dame de Bonsecours. Stanislas tient particulièrement à cette église. N’étant pas un descendant des ducs de Lorraine, il ne peut être enterré avec eux à Nancy dans la chapelle des Cordeliers. Il lui faut donc un lieu de sépulture pour lui et sa famille. Sa femme Catherine Opalinska, le cœur de sa fille Marie Leszczynka, son grand chambellan François Maximilien Ossolinski et son corps y sont enterrés.

C’est à Emmanuel Héré que l’on doit également la prestigieuse Place Stanislas à Nancy, appelée autrefois Place royale.  Il a collaboré avec Jean Lamour, le célèbre créateur des grilles qui font de cette place un chef-d’œuvre du goût rococo.

Emmanuel Héré meurt le 2 février 1763, laissant derrière lui un héritage dont on peut encore apprécier la beauté.

 

Recherche

Emmanuel Héré

  • 1705 - 1763